web37 

 

"lesinrocks.com" - 2 mars 2011

Edito: En six minutes cinquante, Sarkozy s'est chiraquisé

Pendant près de quatre ans, le premier responsable de la politique étrangère française fut, en sous-main, un flic, un grand flic mais un simple flic, autant dire qu’il n’y connaissait pas grand-chose. Quand M. Claude Guéant sortit de l’ENA au 17e rang, ce qui semble pas mal, il eut le choix entre la diplomatie, le Trésor et la préfectorale. Il opta pour la préfectorale. Pourquoi ? “Par goût de la province aussi”, dit-il.

(...)

Cet homme qui se donne des airs de penseur manifesta une ignorance et un mépris rares pour l’Histoire. On l’a vu avec l’Afrique noire, la Tunisie, l’Egypte... Notre Président devrait préférer Charles Baudelaire à Maurice Barrès que chérissent ses conseillers : “Ces zèles de Guéant l’empêchent de marcher.” Depuis trois jours, le sous-préfet a retrouvé sa spécialité, la police, au ministère de l’Intérieur. C’est Juppé et ses RPR qui ont exigé que Sarkozy le remette à sa place. Dans l’histoire, le voyageur du Nil, François Fillon, qui se rêvait en vrai Premier ministre, retourne à la case collaborateur de président, contraint de composer avec ses vieux ennemis chiraquiens. Où est passée la rupture ? Avec cette demi-cohabitation bancale, en six minutes cinquante dans la bibliothèque de l’Elysée, monsieur Sarkozy s’est définitivement chiraquisé.

lire_la_suite78http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/60760/date/2011-03-02/article/edito-en-six-minutes-cinquante-sarkozy-sest-chiraquise/

________________________________________________________________ 

Claude_Gu_ant_et_Laurent_Gbagbo 

Claude Guéant et le président ivoirien Laurent Gbagbo à Yamoussoukro le 2 octobre 2010

________________________________________________________________ 

logo_20minutes

 

L'armée ivoirienne ouvre le feu sur des enquêteurs de l'ONU

Mis à jour le 02.03.11 à 15h16

Des forces fidèles à Laurent Gbagboonttiré sur des enquêteurs de l'ONU qui tentaient de vérifier un prétendu viol de l'embargo sur les armes, a déclaré ce mardi un porte-parole des Nations unies.

Les enquêteurs ont essuyé des tirs de l'armée ivoirienne alors qu'ils tentaient ce week-end de visiter l'aéroport de la capitale, Yamoussoukro, où se trouveraient les trois hélicoptères de combat envoyés de Biélorussie, a dit le porte-parole de la mission onusienne.

lire_la_suite78http://www.20minutes.fr/ledirect/678917/monde-l-armee-ivoirienne-ouvre-feu-enqueteurs-onu

________________________________________________________________

Claude_Gu_ant_et_Laurent_Gbagbo_2

________________________________________________________________

logo_LCP

 

Côte d’Ivoire : Claude Guéant rencontre Gbagbo à Yamoussoukro

Article publié le 3 octobre 2010 à 02h13

Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, bras droit du président français Nicolas Sarkozy, a rencontré samedi soir à Yamoussoukro le chef de l’Etat ivoirien Laurent Gbagbo, un mois avant le scrutin présidentiel fixé au 31 octobre, a constaté l’AFP.