Inquisition

________________________________________________________________

logo_clicanoo

LE BILLET

Les nouveaux inquisiteurs

CLICANOO.COM Publié le 30 juillet 2008

Bruno Testa

(...)

L’objet du propos est-il d’attaquer la fille Darty pour autant ?

Non évidemment ! Alors, par quel miracle une critique envers le catholique Jean Sarkozy devient-elle un propos antisémite ? Par le miracle de la sainte Inquisition qu’ont réussi à faire revivre le maussade Philippe Val, le faux-cul et vieille barbe Laurent Joffrin directeur de Libération, l’autoproclamé philosophe Bernard-Henry-Lévy, et enfin Claude Askolovitch, modeste journaliste au Nouvel Obs mais talentueux corbeau à ses heures.

lire_la_suite78http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=187278&page=article

________________________________________________________________

Durée : 01:43

________________________________________________________________

Qui se souvient encore de Bruno Guigue ?

________________________________________________________________

logo_oumma

Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale

Par Bruno Guigue
lundi 21 avril 2008

Dans les jours qui ont suivi mon "limogeage", les éditorialistes Jean Daniel, Bernard-Henri Lévy et quelques autres se sont empressés de me prendre pour cible. Prenant courageusement le parti du pouvoir contre un homme seul, ils ont caricaturé mes propos et stigmatisé ma personne. Point commun de ces commentaires peu amènes ? Sous une avalanche de procès d’intention, un pesant silence à propos des faits que j’avais mentionnés dans ma tribune. Sans toujours réitérer l’accusation grotesque d’antisémitisme proférée par Luc Rosenzweig, ils insinuent que je me serais condamné moi-même par l’outrance de mes propos.

Mais qu’en est-il, effectivement, des tirs de snipers israéliens sur les enfants et de la pratique de la torture dans les prisons ? Rien. Vrai ou faux ? À lire leur prose, nous n’en saurons pas plus. On préfère évoquer à mon encontre « les protocoles des sages de Sion », comme l’a fait Pierre Assouline. À croire que la coalition de ceux qui ne veulent pas savoir et de ceux qui ne veulent pas que l’on sache est majoritaire. Et au lieu de réfuter mes affirmations de manière factuelle, mes détracteurs préfèrent ainsi jeter l’anathème.

Mais, précisément, parlons plutôt des faits. Deux phrases inlassablement reprises en boucle, tirées de leur contexte, en effet, ont alimenté mon lynchage médiatique. « L’Etat d’Israël est le seul où des snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles ». Cette affirmation visait à répliquer aux signataires d’une violente charge contre l’Iran, pays où la peine de mort est cruellement appliquée. Une phrase choquante ? Sans nul doute. Mais les tirs de soldats israéliens contre des enfants, hélas, sont des faits avérés, évoqués par le quotidien israélien Haaretz depuis 2000. Des tirs délibérés, dont le journaliste britannique Chris MacGreal, pour l’hebdomadaire The Guardian, a notamment fait le récit détaillé dans un article paru le 29 juin 2005.

lire_la_suite78http://oumma.com/Ma-faute-Avoir-heurte-de-plein

________________________________________________________________

Pétition pour soutenir Siné lire_la_suite78 http://www.gloupgloup.be/

________________________________________________________________