web17

"RFI" - 7 septembre 2005

Revue de presse internationale

Philippe Leymarie

Extrait:

(...)

Entre amis

Dans ce même FIGARO «Villepin et Sarkozy face à face, en l'absence de Chirac» : alors que le président français est toujours hospitalisé au Val-de-Grâce, le Conseil des ministres que pour la première fois il ne préside pas, a lieu exceptionnellement à l'hôtel Matignon le jour où par ailleurs le ministre de l'Intérieur Sarkozy par ailleurs président de l'UMP, présente ses propositions économiques pour la rupture qu'il attend en 2007.

C'est titre en Une le CANARD ENCHAINE à propos de ce qu'il appelle «un petit accident vasculaire entre amis», la nouvelle équation politique : «un patient, deux impatients !».

Pour l'éditorialiste d'un quotidien régional comme le REPUBLICAIN LORRAIN c'est donc aujourd'hui symboliquement une sorte de «Villepin président» : «Sarkozy en a rêvé, Villepin le fait. Même si lui, relève ce confrère, ne s'est pas encore déclaré, mais le fait qu'il se retrouve physiquement aujourd'hui en face du numéro deux à la table du Conseil va donner ce matin une tonalité nouvelle à l'affrontement programmé entre les deux hommes. Et là, ajoute le journal, nous sortons de la symbolique pour entrer dans la politique pure, ses délices et ses poisons».

En tout cas, pour LA PROVENCE, «Villepin prend son envol politique en revêtant pour un jour ce costume présidentiel», tandis que - souligne LE TELEGRAMME -, «Sarko doit désormais accepter la concurrence non plus comme un principe mais comme une réalité : Villepin a une belle gueule, il fait lui aussi du jogging et propose des adaptations mesurées du modèle français, là où le ministre de l'Intérieur a une approche nettement plus audacieuse mais qui inquiète.»

(...)

Lire l'article lire_la_suite42 http://www.rfi.fr/actufr/articles/069/revue_38380.asp