jeudi 4 septembre 2008

liberation.fr

"liberation.fr" - 4 septembre 2008 «Le Président agit comme s’il n’avait pas de comptes à rendre» François Bayrou. Le leader du Modem dénonce les «abus» du pouvoir sarkozyste : Recueilli par CHRISTOPHE FORCARI QUOTIDIEN : jeudi 4 septembre 2008 (...) La France de Nicolas Sarkozy ne l’est pas ? Elle représente aujourd’hui tout le contraire de la démocratie exemplaire qu’on nous promettait. Regardez l’affaire Tapie. A mon sens, c’est le plus gros détournement d’argent public... [Lire la suite]
vendredi 29 août 2008

legrandsoir.info

  "legrandsoir.info" - 29 août 2008 Le RSA de Hirsch-Sarkozy ou quand la gauche oublie ses fondamentaux... Borrits Benoit (...) Le RSA n’est pas à proprement parlé un impôt négatif dans la mesure où il n’est pas versé par l’administration fiscale mais par les Conseils généraux. Mais sa logique est identique : compléter les revenus du travail par de l’argent public. Son unique raison d’être est la présence du RMI et de l’API (Allocation de Parent Isolé) dans le paysage français auxquels... [Lire la suite]
Posté par H e l d e r à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 28 août 2008

alain-lambert-blog.org

  "alain-lambert-blog.org" - 28 août 2008 Exclusif : l'interview de Martin Hirsch à propos du RSA Voici l'intégralité (en 2 parties) de l'entretien filmé que nous avons réalisé hier avec Martin Hirsch à propos du RSA et de son financement. http://www.alain-lambert-blog.org/index.php?2008/08/28/1884-exclusif-l-interview-de-martin-hirsch-a-propos-du-rsa ________________________________________________________________ ALAIN LAMBERT INTERVIEW MARTIN RISCH SUR LE RSA (1/2) ... [Lire la suite]
jeudi 28 août 2008

Quand le candidat Sarkozy renie ses promesses de campagne

________________________________________________________________ "Quand le candidat Sarkozy renie ses promesses de campagne", par Agnès Séverin (Challlenges) 28.08.2008 12:14 Comment respecter une promesse de campagne… et en fouler deux autres au pied. La taxe de 1,1 % sur les revenus de l’épargne servira à financer le RSA (revenu de solidarité active). Bonne nouvelle pour remettre sur le chemin du travail les bénéficiaires d’aides en cascade. Pilule plus difficile à avaler pour les épargnants à qui l’on... [Lire la suite]