mercredi 25 janvier 2017

Le club des massacrés

"Tu as vu, Fillon a encore perdu des points dans les sondages ?" C'est ainsi que, ces dernières semaines, Nicolas Sarkozy commençait ses conversations quand il recevait un coup de fil de l'un de ses amis. Dimanche soir, il a changé de tirade. "Nous allons pouvoir crééer un solide club des massacrés, a-t-il répété à ses interlocuteurs. Hollande, Sarkozy, Juppé, Duflot, maintenant Valls, il n'est pas bon d'avoir exercé le pouvoir. Je serai Fillon, je commencerais à serer les miches." Par précaution, son ancien "collaborateur"... [Lire la suite]