Mediapart

Mediapart face à l'Elysée : c'était à "Mots Croisés", sur France 2

Lundi soir 26 septembre, j'ai accepté, au nom de Mediapart, un face à face avec Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy à l'Elysée, sur France 2, dans Mots Croisés, animé par Yves Calvi. Retour sur un rendez-vous insolite et vidéo de l'émission pour ceux qui l'ont loupée.
Cette invitation inhabituelle était évidemment une reconnaissance du travail de Mediapart, par la profession en général et par nos collègues de l'audiovisuel public en particulier. Mercredi dernier, 21 septembre, jour de l'accélération judiciaire des affaires Karachi/Takieddine avec les gardes à vue, suivies de leurs mises en examen, de Thierry Gaubert et Nicolas Bazire, j'ai reçu un appel de l'équipe de Mots Croisés en vue d'une émission de débat autour des affaires, qui s'annonçait selon un dispositif de table-ronde classique.

Pour mieux comprendre, les principaux articles sur le dossier Takieddine :

- Le financier secret qui met en danger le clan Sarkozy (10 juillet 2011)
- Le marchand d'armes de la Sarkozie ne paie pas d'impôts (12 juillet 2011)
- Sarkozy-Takieddine: un secret à 350 millions d'euros (15 juillet 2011)
- Sarkozy-Guéant: le grand soupçon libyen (28 juillet 2011)
- Les documents Takieddine ou la sale vérité du sarkozysme (4 août 2011)
- L'émissaire du clan Sarkozy en Libye rétribué secrètement par Total (18 août 2011)
- Gouvernement Balladur: le dossier de la corruption (6 septembre 2011)
- Livré par le clan Sarkozy, le 4×4 français qui protège Kadhafi (18 septembre 2011)
- Sarkozy peut-il encore être candidat ? (25 septembre 2011)
- Affaire Takieddine : la police piste des voyages de Sarkozy et Copé (26 septembre 2011)
- Les documents qui prouvent le «lien» entre Sarkozy et Takieddine (28 septembre 2011)

lire_la_suite78http://www.mediapart.fr/

________________________________________________________________

 

Henri_Guaino_Mots_crois_s

Pour connaitre les dossiers (...) il suffit de lire Mediapart
Henri Guaino,  conseiller spécial de Nicolas Sarkozy
France 2, le 26 septembre 2011

________________________________________________________________