EFG

________________________________________________________________


Carla Bruni bon anniversaire
envoyé par fvignale

________________________________________________________________

Durée : 01:43 Pris le : 20 décembre 2007 Lieu : Paris, Île-de-France, France

Les frères eienne souhaitent bon anniversaire le 23 décembre à leur amie chanteuse Carla Bruni avant Nicolas Sarkozy.

________________________________________________________________

Rien_de_grave

Broché - 18 février 2004

 

________________________________________________________________

logo_nouvelobs

 

 

 

 

SARKOZY/BRUNI

Quand Justine Lévy parle de sa rivale

NOUVELOBS.COM | 21.12.2007 | 08:08

 

Dans "Rien de grave" (Ed. Stock, 2004), Justine Levy (Louise, dans le roman), la fille de BHL, raconte sa rupture avec son mari et qualifie sa rivale de "Terminator".
Raphaël Enthoven (Adrien), après avoir divorcé de Justine Lévy, s'était marié avec Carla Bruni (Paula). Morceaux Choisis.


Louise sur Adrien : "Au lieu de ça, ses messages idiots, sa voix plaintive, ses textos de mufle et de salaud, Paula, ma nouvelle vie, je suis heureux comme un roi, pourquoi tu me rappelles pas ?"

Louise : "Reprendre toute l'histoire depuis le début, comment, pourquoi, l'arrivée de Paula à Porquerolles avec le père d'Adrien, sa gaieté, son entrain, elle disait l'homme de ma vie, ils avaient l'air de s'aimer et de bien rire ensemble tous les deux, moi aussi au début elle me faisait rire, quand est-ce que j'ai compris qu'elle voulait le fils après le père et qu'elle faisait semblant d'être gaie mais qu'elle voulait juste détruire, créer le maximum de drame et de malheur?"

Adrien : "mais mon amour c'est ma belle-mère, tu vas pas être jalouse de ma belle-mère!"

Louise sur Paula : "je trouvais qu'elle faisait trop la coquette, elle était avec son père mais je l'avais vue, à la plage, au café, à table, faire l'intéressante et l'innocente, minauder, draguer tous les hommes du paysage, oh comme vous êtes passionnant, ah comme vous êtes séduisant, je la trouvais belle et dangereuse avec ce visage immobile, comme sculpté dans la cire, quand elle souriait elle avait une sorte de déplacement des os qui découvraient ses dents, toutes pareilles, taillées pareilles, je la trouvais belle et bionique, avec un regard de tueuse."

Louise sur Paula : "Quand j'avais quinze ans elle était déjà mannequin, j'étais fascinée par ce visage parfait, après j'ai appris qu'il était faux, qu'elle l'avait choisi sur un ordinateur avec son chirurgien, alors voilà, on va vous faire des pommettes hautes, comme ça, en silicone, on va raccourcir le nez et rajouter un peu de menton pour l'équilibre du profil, très bien les yeux, rien à changer pour les yeux, mais on peut opérer une très légère incision sur les tempes histoire de rehausser la ligne du sourcil, qu'en pensez-vous, quelques injections de Botox pour glacer l'ensemble, pour les vous verrez avec mon collègue."

Adrien sur Paula : "t'as pas à être jalouse, t'es un milliard de fois plus belle qu'elle, elle est toute refaite, toute figée, c'est Terminator cette fille"

Paula à Adrien : "merci, j'ai besoin de personne, moi les hommes je les castre tout de suite"

Louise sur Paula : "elle m'a dit avec son sourire de Terminator et son visage au formol c'est n'importe quoi les gens, c'est des salauds, ils racontent que j'ai couché avec ton mari (...) faudrait être ignoble pour détruire tant de bonheur"

Louise sur Adrien et Paula : "et maintenant il a un enfant avec elle, la très belle, la méchante, l'impérieuse Paula"

 

 

lire_la_suite78http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/medias/20071218.OBS0829/quand_justine_levy_parle_de_sa_rivale.html

________________________________________________________________

 

 

Carla

Raphaël et Carla

________________________________________________________________

logo_Bakchich

Carnet rose

Nicolas Sarkozy a fait sa demande en mariage à Carla Bruni

lundi 17 décembre 2007 par Vincent Nouzille

(...)

 

 

Nicolas Sarkozy a fait sa demande en mariage à Carla Bruni

Le jeudi 20 décembre à 21:14, cassandre a dit :

 

 

 

J’ai lu le livre de Justine Levy, fille de BHL

Carla Bruni était avec le père du mari de Justine Levy .

Comme Sarkozy piqua Cécilia à Jacques Martin, Carla Bruni piqua ce jeune homme à Justine Levy.

J’ai été très surprise par le style de Justine Levy, ce n’est pas une fille à papa du tout.

Son livre est très émouvant, pas de révélations croustillantes sur Carla Bruni sauf qu’elle est refaite (Cecilia doit avoir le même chirurgien qu’elle) et qu’il s’agit d’une mangeuse d’hommes.

Des passages du livre sont en ligne sur le site du nouvel observateur

Sinon, Christophe Barbier a la médaille du lèche Q de la semaine, il a écumé les plateaux pour ns expliquer à quel point le président était un homme moderne…

Les deux journaux ayant eu le scoop Point de vue (journal de ma grand mère) et L’express appartiennent au même groupe…

Point de vue avait déjà préparé son numéro avant le show chez mickey, où 15 journalistes se trouvaient là bas par hasard….

Sarkozy a encore squatté l’actu, d’ici une semaine il parait que les photos de Cécilia et son nouveau compagnon vont paraitre.

Dans un mois le baiser volé etc

Et pendant ce temps les fossoyeurs avancent très vite…

Il va falloir que les journalistes choisissent leurs priorités, parce que les histoires de Q de Sarkozy qui font 60 commentaires quand tous les articles de révélations importantes ne soulèvent aucun commentaires ça fait mal au coeur !

Merci à mon petit canard d’avoir fait démissionner ce haut fonctionnaire logé dans un appartement à un prix 5 fois inférieur du marché, appartement qu’il sous loue depuis 17 ans gratuitement …

Cet xxx faisait la leçon quelques jours avant aux profiteurs, il insiste..

Il demande à la Mairie la liste de tous les x de son genre gagnant très bien leur vie, mais qui n’en n’ont jamais assez.

Il démissionne le jour où un pauvre mec meurt dans son lit : une cagette installée sur une des plus belles places de Paris

 

 

 

lire_la_suite78http://www.bakchich.info/article2184.html

________________________________________________________________

logo_gala

 

On ne parle que de ça

Quand Carla Bruni brisait des coeurs

Eliane Georges

Paru dans Gala le 17 août 2005

Son histoire d'amour avec le mari de Justine Levy a été racontée par cette dernière dans un livre événement

Ils avaient tout pour être heureux. Lui, Raphaël Enthoven, jeune et beau philosophe. Elle, fille de BHL, séduisante romancière, portée par son nom illustre. Leur mariage avait été éblouissant... Jusqu’au jour où une ex-star des podiums va jouer les briseuses de ménage. La riposte de Justine sera impitoyable !

Marrakech, août 2000. Cet été-là, comme à l’habitude, Justine Lévy, accompagnée de son sémillant époux, Raphaël, a choisi de rejoindre son père, BHL, et sa belle-mère, Arielle Dombasle, au palais de la Zahia, le magnifique riad de l’écrivain. Grand seigneur, celui-ci adore y recevoir ses meilleurs amis. Jean-Paul Enthoven, le père de Raphaël, éditeur de BHL chez Grasset, est de ceux-là. Un fin lettré, qui adore se montrer bien accompagné. Ce jour-là, joli trophée, c’est Carla Bruni qui déboule en maîtresse à son bras. Très enjouée, l’ex-icône de mode, qui se prépare à entamer une fulgurante carrière de chanteuse, déborde d’entrain.

 

(...)

 

La fille de BHL enrage d’assister, impuissante, à la notoriété grandissante du nouveau couple à la mode, à ces couvertures de magazine où leur bonheur éclate, en toute légitimité. Et surtout à l’aura de complicité intellectuelle qui émane de leur duo et de leur cénacle branché. Reléguée dans l’ombre, elle se morfond à ruminer une revanche, d’autant plus douloureuse que sa mère, affaiblie par la maladie, est aussi très affectée par son chagrin. A l’amour comme à la guerre ! Elle opte pour une vengeance de plume. La plus redoutable, celle qui s’en prend à la réputation.

 

 

Peu à peu – alors qu’un autre homme, le comédien Patrick Mille, s’efforce avec patience d’amadouer le chat échaudé qu’elle est devenue –, elle balance tout dans un roman quasi autobiographique. Désinvolture suprême : il s’appellera Rien de grave (éd.Stock). Mais c’est un livre assassin. Adrien, le mari volage, y apparaît en « bimbo », un amour de jeunesse qui vieillit en homme tape-à-l’œil et vaniteux. Carla devient Paula, une femme Terminator, belle et dangereuse avec son visage refait, sculpté dans la cire, ce visage qu’elle a choisi sur ordinateur avec son chirurgien, une tueuse qui « chie dans les ventilateurs ». Mais – c’est là sa grande force – Justine ne s’épargne pas non plus : dans un style ouaté et drôle, elle raconte comment elle s’est elle-même victimisée, les amphétamines, les cures de désintoxication, l’avortement à cinq mois de l’enfant qu’elle n’a pas vu venir, ses angoisses de fille à papa complexée. Trois semaines avant la parution du livre, prévue en février 2004, la presse est déjà sur les dents, on pressent une tourmente médiatique, l’événement tourne au règlement de comptes people.

 

lire_la_suite78http://www.gala.fr/l_actu/on_ne_parle_que_de_ca/quand_carla_bruni_brisait_les_coeurs_91867

 

 

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________

BHL

Justine Lévy, la fille de Bernard-Henri Lévy

________________________________________________________________

logo_tecknikart

 

Archives magazine

Justine Lévy

 

 

Paru dans Technikart n° 81

par Baptiste Liger, le Jeudi 01 Avril 2004

 

Avec «Rien de grave», roman brillant mêlant rupture amoureuse, maladie et médicaments, la fille de BHL se fait un prénom alors qu'on la voyait déjà bonne pour le poubelloscope. D'où cet entretien ici, n'importe comment, n'importe quoi.

(...)

Non. Dans le livre, Adrien quitte Louise pour partir avec un top model. Tu la surnommes Terminator. Pourquoi ? Elle ressemble à Schwarzie ? Ou à Kristina Loken, la méchante de «Terminator 3» ?
C'est vraiment con, comme question. J'ai pas vu les films. Terminator, pour moi, ça évoque quelqu'un de parfait, d'inhumain, et qui gagne toujours à la fin.

Excuse-moi d'insister, mais un peu plus tard dans le livre, tu te compares aussi à Terminator. T'as subi une opération ?
Le maximum, pour moi, c'est aller me faire teindre en rousse ou en brune. Là, c'est l'idée d'un robot, parfait, terminé, achevé, inhumain. Il y a des moments où on n'a plus envie d'être humain, afin d'être blindé, de ne plus souffrir. Louise est comme ça quand elle se gave d'amphétamines. Et quand je parle de la chirurgie esthétique de Paula, je n'en sais rien si Carla Bruni s'est fait refaire le pif !

Ah, tu balances le nom…
Ca va, ah ah ah ! Mais c'est vrai que ça me fascine, ce vertige des possibles, le fait de choisir son visage sur ordinateur. Au départ, c'est vrai qu'il y a un peu de Carla Bruni dans le personnage de Paula, mais après, ce n'est pas elle du tout. Paula, c'est moi, Adrien, c'est moi, Louise, c'est moi…

 

lire_la_suite78http://www.technikart.com/2004/04/01/6802-justine-levy

 

 

 

 

 

 

 

 

________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Publicité gratuite

 

________________________________________________________________

 

Rien_de_grave

Poche - 5 octobre 2005

Amazon.fr lire_la_suite78http://www.amazon.fr/Rien-grave-Justine-L%C3%A9vy/dp/2253111821/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=books&qid=1198354457&sr=1-1

________________________________________________________________